mardi 18 juin 2013

Comment désinfecter un rouge à lèvres

Mes petits chatons moirés,

J'arrive à lever la tête de mon dernier stage de ma vie, et je suis de retour (pour vous jouer un très bon tour - ouais, la référence n'est pas glorieuse) !

Alors que je traînais sur le groupe Facebook du Millefeuille/Layering, je suis tombée sur le post d'une ouaille de Sonia qui demandait comment désinfecter son maquillage.

Pour ma part, j'ai pu lui apporter la procédure à suivre pour un rouge à lèvres.



Pour mémoire, les rouges à lèvres ont tendance à s’abîmer plus facilement que les autres produits de maquillage ou encore peuvent transmettre des infections du fait de leur composition : un rouge à lèvres, c'est avant tout du gras (est-il besoin de vous rappeler qu'à l'origine ils étaient confectionnés avec de la graisse de baleine ? ).

Or, les bactéries n'aime rien de plus que le gras pour proliférer et fonder de belles colonies, donc je vous laisse imaginer à quel point ça peut être la méga fiesta lorsqu'elles se trouvent sur un rouge à lèvres.

Du coup, voici une technique qui peut vous être utile dans les situations suivantes : en magasin pour essayer un rouge, après avoir acheté un rouge à lèvres d'occasion dans un vide dressing ou enfin si votre petite sœur/ votre besta / votre chien Philibert a eu envie de s'en tartiner (et qu'elle a tendance à laisser traîner sa bouche dans des endroits peu recommandables) :

L'alcool.

Eh oui, c'est assez simple, mais on n'y pense pas forcément.

Voici la procédure à suivre :


  1. Vous vous procurez : de l'alcool à 70° ou 90° et un mouchoir en papier.
  2. Vous gratter le bout du raisin (celui qui est en contact direct avec les lèvres) avec le mouchoir en papier, histoire de retirer tout les résidus qu'aurait pu laisser un autre utilisateur et au passage la partie contenant le plus de bactéries.
  3. Ensuite, vous déployez totalement le raisin du rouge à lèvres et vous les trempez/arrosez abondamment d'alcool afin de bien désinfecter.
  4. Enfin, vous ne rétractez pas le raisin, vous le laissez déployé dans un endroit sec et frais (et à l'abri des catastrophes) et vous patientez jusqu'à ce que l'alcool soit évaporé.


Et c'est fini !

Vous pouvez ranger votre rouge à lèvre ou encore l'utiliser !

Evidemment, vous allez me dire que c'est pas si facile à faire quand on se balade dans les rayons de Sepho et qu'il nous prend l'envie de tester le dernier bâton commercialisé...

Dans ce cas là, vous pouvez :

1. Demander à une vendeuse de vous désinfecter le raisin.
Alors, certes, il faut réussir à alpaguer une de ces créatures au teint orange. Mais aucune ne peut vous refuser cette requête. Il y a d'ailleurs des enseignes (au hasard, Guerlain) qui vous le font d'office.

Si vous n'avez pas trouvé de vendeuse, ou qu'elle est mal lunée/pas équipée, passez à l'option n°2.

2. Dégainer mouchoir en papier et l'enduire de solution hydroalcoolique avant de gratter le bout du raisin vous-même.
Je vous conseille de trouver un solution hydroalcoolique qui ne laisse pas un goût bizarre (les solutions hydroalcoolique de Sephora ou Kiko laissent un goût pas très agréable).
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

Jo Jeans a dit…

intéressant ton article =)
merci, pour mon vide vanity je pshite de l'alcool à 70° sur les produits que j'ai swatché =)
Bises